Boeuf africain (mijoteuse)

4.4/5 - (7 votes)

Ah l’automne! Les arbres tout en couleurs, un petit vent frais accompagné d’une petite veste, les oiseaux qui quittent vers le sud et bien sûr en cuisine on n’y échappe pas : le retour des plats mijotés et des bonnes soupes chaudes. Menoum menoum.

J’avais prévu partager avec vous cette recette depuis un certain temps, mais les températures anormalement élevées des dernières semaines en on retardé sa publication. Mais bon, on le sait, les meilleures choses arrivent à ceux qui savent se montrer patient. Et cette recette en valait l’attente, je vous le dit!

Fortement inspirée d’une recette que ma mère cuisinait lorsque j’étais jeune (naguère jadis il y a très longtemps), mais adaptée pour une diète faible en Fodmap. Quelques substitutions ici et là et hop, on a une recette originale au goût réconfortant sans les troubles de digestion. Un peu sucré, un peu salé, le bouillon aigre-doux de cette recette mijotée accompagne joyeusement les légumes et le boeuf. Accompagné d’un petit riz blanc, ça fait un excellent souper prêt (et tendre!) lorsqu’on arrive de travailler le soir.

Et je me suis questionné sur le nom de cette recette, comme le bœuf africain est probablement autant africain que le pâté chinois est chinois 🙂 .

Boeuf africain (mijoteuse)

  • Portions: 4
  • Difficulté: facile
  • Imprimer

Ingrédients

  • 1 ½ lbs de cubes de bœuf à ragoût
  • 2-3 cu. à soupe d’huile d’olive
  • 4 carottes épluchées et coupées en gros morceaux, ou 1 sac de petites carottes
  • 2 branches de céleri, coupées en gros morceaux
  • 1 poivron rouge, orange ou jaune coupé en gros morceaux
  • 200 ml de coulis de tomates
  • 1 conserve de tomates entières (540 ml)
  • 2 cu. à table de pâte de tomate
  • ¼ tasse de vinaigre blanc
  • 1 cu. à thé de gingembre en poudre
  • ¼ tasse de sirop d’érable
  • ½ cu. à table de fleur d’ail dans l’huile, en pot (optionnel)
  • 1 cu à table de fécule de maïs délayée dans 1/8 de tasse d’eau froide

Préparation

  1. Saisir avec l’huile d’olive les cubes de bœuf à feu moyen-fort à la poêle, pour brunir la viande.
  2. Mettre tous les ingrédients dans la mijoteuse, sauf la fécule de maïs et l’eau.
  3. Cuire à low pendant 8 heures.
  4. Dans un petit bol, verser la fécule de maïs et l’eau froide. Brasser avec un petit fouet ou une fourchette, pour bien mélanger. Verser dans la mijoteuse et brasser.
  5. Servir sur du riz blanc (riz basmati sur la photo).


Bon appétit!

Mathieu

Partagez cet article:
Mathieu Écrit par :

3 Comments

  1. Sandra
    2017-11-05
    Reply

    Bravo! Belle recette à la mijoteuse! Simple et facile à réaliser. Appréciée par toute la famille. Pour un peu plus de piquant, quel serait le meilleur aliments?

    • 2017-11-05
      Reply

      Je dirais de la sauce tabasco originale, qui ne contient que des piments rouges, du sucre et du vinaigre donc « fodmap » (même si le piquant peut à lui seul être problématique pour certaines personnes). Entre ça et le sambal oelek, je crois que la sauce tabasco risque de mieux s’agencer avec ce mijoté.

  2. sophie
    2020-08-30
    Reply

    Je ne tolere pas le vinaigre avec quoi pourrais je le remplacer ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.